Chaque installation est différente

De multiples biomasses exigent des solutions individuelles

Organisation de l’installation pour le secteur du broyage humide

Un broyeur à double rotor combiné à d’autres éléments

Anlagendesign

Les conditions préalables à une utilisation de la biomasse efficiente sur les plans matériel et énergétique peuvent varier dans le monde entier. Toutefois, tous les pays sont confrontés à la problématique de la contamination plus ou moins forte des biomasses par des matières non biogènes comme le plastique des emballages.

Le broyeur séparateur DRM se tient au cœur de la conception de notre installation. D’autres éléments lui sont adjoints pour effectuer différentes étapes du processus, à savoir la vidange et le nettoyage des contenants, ainsi que le stockage du substrat et son convoyage. La séparation mécanique avec le DRM impose des prérequis liés à la taille, à la sorte et à la quantité des contaminants se trouvant dans le matériau d’entrée. D’expérience, la séparation des objets de 150 x 200 mm ne présente aucune difficulté. À l’inverse, les grands corps étrangers en bois ou en métal impliquent un investissement plus important pour l’installation et peuvent même nécessiter une phase de tri (préalable) manuel.

Aperçu des étapes du processus :

Annahmebehaelter

Contenants receveurs et techniques d’acheminement

Bon depuis le tout début

Annahmebehaelter

Les biodéchets sont collectés dans différents contenants aux niveaux régional et international. Le volume d’un contenant receveur doit être assez grand pour amortir une quantité suffisante de matière. L’enlèvement des matières de ce contenant fait appel à une technique robuste. Idéalement, les biodéchets sont déjà bien homogénéisés au préalable dans le contenant, qui ouvre les grands emballages et homogénéise l’acheminement du substrat pour une bonne séparation. Nous adaptons très précisément cette technique d’enlèvement en fonction du rendement prévu et des attentes concernant la composition des déchets. Nous utilisons pour cela des vis sans fin robustes et résistantes à l’usure, parfaitement adaptées au débit de notre broyeur séparateur DRM 800. Il est possible d’aménager l’installation au niveau du sol ou même dans une cave optimisée pour le déchargement des camions. Le contenant peut être doté de couvercles et de clapets praticables pour le passage des camions.

La variante prédominante des contenants receveurs est celle dotée de trois vis sans fin au fond.

Ainsi, les dispositifs d’alimentation à vis triple avec un volume d’env. 60 m3 sont très courants, par ex. pour les déchets alimentaires emballés. Ils existent bien sûr aussi pour des volumes de 15 m3, et même jusqu’à 120 m3 avec remplissage par chargeuse à roues. Ils sont généralement fabriqués en acier inoxydable.

Des vis d’alimentation fiables en acier inoxydable acheminent les biodéchets du contenant récepteur jusqu’au broyeur DRM 800. La conception des vis et la robustesse de leur matériau assurent leur longévité ainsi qu’un dosage uniforme sans bourrage. Ainsi, ces vis garantissent un fonctionnement sans incident tout au long de l’année, même en cas de variations des volumes.

Behaelter Waschmaschine

Des stations de basculement pour une vidange sûre

Automatiques et semi-automatiques

Behaelter Waschmaschine

Les biodéchets sont apportés sur le site de traitement des déchets dans des contenants dont, souvent, de grandes bennes à déchets encombrants livrées par camion. En fonction du nombre de bennes par jour, il peut être judicieux d’automatiser le processus de vidange. Il existe pour cela des stations de basculement simples et multiples. En règle générale, la benne est soumise à un pré-rinçage automatique après sa vidange pour minimiser le risque que des biodéchets soient transportés dans les nettoyeurs de contenants situés en aval de cette étape. Deux solutions sont possibles : soulever les déchets pour les déposer dans un contenant positionné à terre ou les déverser dans un contenant en dessous du niveau de la terre. En cas de débit élevé, il est possible d’automatiser entièrement la manipulation des tonnes, y compris leur enlèvement. Nous sélectionnons la variante optimale en concertation étroite avec nos clients et en tenant compte des conditions présentes sur site.

depackaging machine

Broyeur séparateur DRM

Séparation efficace des contaminants et des corps étrangers

depackaging machine

Les matériaux amenés dans la chambre du broyeur à double rotor DRM sont acheminés dans un contenant receveur et par une vis sans fin d’alimentation. Le broyeur séparateur DRM a été conçu pour la séparation rigoureuse des éléments biogénétiques se trouvant parmi les contaminants et les corps étrangers des différents flux de déchets. L’objectif est d’obtenir un nettoyage optimal de chaque substrat dès le début du processus. La conception particulière permet de hautes performances de séparation, pour une dépense énergétique fortement diminuée par tonne. Ceci rend notre puissant DRM d’autant plus attractif techniquement, mais aussi économiquement, pour nos clients souhaitant trier des volumes de déchets toujours plus importants.

Presse à corps étrangers

La sécheresse réduit les coûts d’élimination

Les corps étrangers triés par le broyeur séparateur sont généralement éliminés par voie thermique. La part de liquides dans ces corps étrangers contribue donc à accroître les coûts. Notre presse à vis sans fin retire cette teneur en eau. Les liquides extraits sont encore collectés et renvoyés vers la fraction organique. Cette presse est dotée d’une vis sans fin en acier inoxydable massif, enceinte dans un panier cribleur segmenté. Ce panier cribleur sépare les liquides. En termes de performances et de conception, la presse à vis sans fin est toujours adaptée au type de déchets et au débit du broyeur séparateur DRM.

Behaehlter Waschmaschine

Nettoyeur de contenants

Nettoyage automatique dans un processus rapide

Behaehlter Waschmaschine

Après leur vidange, les contenants à ordures doivent être nettoyés et hygiéniquement impeccables pour pouvoir être renvoyés dans des résidences ou des supermarchés. Lors du nettoyage, les facteurs décisifs sont le rendement, l’efficacité et la consommation d’eau et d’énergie. Les nettoyeurs peuvent être remplis automatiquement ou manuellement, directement à la station de basculement. En règle générale, les tonnes sont amenées dans la zone propre pendant ou peu après leur nettoyage. Là, les tonnes peuvent être automatiquement redistribuées, remisées ou retirées manuellement et sont de nouveau disponibles pour le chargement sur les camions. Nous adaptons la technique de nos nettoyeurs afin de répondre aux besoins en termes de débit.

Criblage et concassage

(Nos) techniques pour un tri optimal

Il peut être judicieux de compléter la technologie éprouvée de notre DRM par des étapes supplémentaires de traitement, par exemple, des techniques de criblage ou de dissolution préalables au traitement, ou encore une séparation du verre et « grid » après le traitement. Si les biodéchets sont très hétérogènes ou si de très gros corps étrangers doivent être disjoints, une déchiqueteuse peut être employée. Un ouvreur de sacs est également toujours utile pour ouvrir les très grands emballages, le cas échéant. Cette machine s’arrête devant les grands contaminants pouvant être facilement retirés à la main. En règle générale, l’ouvreur de sacs est intégré dans le contenant en amont pour favoriser une structure plus « légère » de l’installation, ce qui influe positivement sur ses performances de séparation. Autre alternative au concasseur, les cribles en étoile sont utiles lorsque de gros morceaux doivent en permanence être retirés du processus sans être concassés.

Projets actuels

Organisation de l’installation pour le broyage humide

Berne, Suisse
Usine de retraitement des biodéchets

Combinaisons individuelles pour des résultats optimaux

Débit et pureté

Sécurité pour l’avenir et individualité

Le traitement des biomasses de valeur soulève un intérêt croissant dans le monde. Nous sommes positionnés sur ce marché depuis des décennies et connaissons les conditions et possibilités de solutions valables à l’international. En collaboration étroite avec nos clients, nous commençons toujours par mettre au clair leurs restrictions, objectifs et attentes concrètes pour leur installation de traitement de la biomasse. Nous misons sur des systèmes individuels plutôt que sur des solutions modulaires. voilà la démarche pour laquelle la marque Tietjen s’engage.

Robustesse et disponibilité

L’exploitation des déchets impose des exigences particulières d’ingénierie des procédés techniques. Les flux de matériaux à traiter sont hétérogènes et contaminés. Nos installations sont extrêmement robustes et conçues pour une utilisation durable. Les concepts de Tietjen pour la maintenance et l’accompagnement personnel permanent sur site garantissent une haute disponibilité, condition absolue au fonctionnement fiable d’une usine de traitement des déchets. Nos références sont disponibles pour prouver cette déclaration.

Rentabilité et qualité du service

Nous misons sur la longévité et la qualité dans la conception de nos installations. Notre marque s’engage pour une bonne technologie des processus reposant essentiellement sur des machines durables et faciles à entretenir. En combinaison avec une ingénierie des procédés techniques bien pensée, nous favorisons un ensemble de processus simples, utilisons des pièces de rechange et des opérations de maintenance abordables et convainquons grâce à nos prestations de service individualisées. Votre installation reste ainsi efficace et rentable. C’est comme cela que nous tenons notre parole et que nous restons à la hauteur de notre réputation.

Expertise en matière de broyage depuis 60 ans

Nous contacter.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre module de broyage. Veuillez nous contacter.

Teaser Kontaktformular
Wie können wir Ihnen helfen?
Wie können wir Sie erreichen?
Datenschutzerklärung *
Appelez-nous.
+49 4106 63 33-0
Geschaeftsführer Thomas Runde

Conception de l’installation pour le broyage humide

« La conception de notre installation assure une séparation optimale des biodéchets et des emballages. C’est une condition préalable à l’utilisation efficiente de la biomasse sur les plans matériel et énergétique. »

Thomas Runde, PDG de Tietjen